Il est essentiel, face à un texte difficile, de prendre le temps de scruter l’ensemble du texte et de s’attacher au tracé des lettres.

Prenez ce texte d’un abord assez difficile.

 

Supplique d'un condamné pour être libéré (E dépôt Bayonne FF34)
Supplique d'un condamné pour être libéré (E dépôt Bayonne FF34)

De prime abord, il peut sembler illisible. Mais en observant les traits spécifiques, les formes de lettres et de mots, on se rend compte que le nombre de mots à transcrire n’est pas aussi important qu’il y paraît. Dans les textes anciens, les répétitions peuvent être nombreuses. La finalité des textes est le plus souvent de sceller un accord, décrire une réalité, affirmer un droit. Ceci exige clarté et compréhension. La répétition d’un mot ou d’une expression n’est pas un problème.

Il ne s'agit pas à ce stade de transcrire ces mots, lettres et expressions, mais de reconnaître des formes qui se répètent. Dans ce cas, les pleins épais du calame peuvent être un repère.

Supplique d'un condamné pour obtenir sa libération
Quelques exemples de mots ou lettres identiques sont surlignées

En outre, ce travail permet de se rendre de compte qu’un mot qu’on ne sait pas lire et peut-être plus lisible dans une autre partie du texte. Ainsi, dans ce texte, vous  pouvez observer la répétition d’un mot.

Mot maison abrégé
On repère une forme...

Ce mot comprend une abréviation, repéré au tilde (trait horizontal) au-dessus des lettres. En observant bien la forme de celles-ci, vous les retrouvez à d’autres endroits dans le texte, cette fois-ci sans tilde et avec des lettres intercalées : vous venez de trouver la forme non abrégée du mot maison !

On repère une forme proche mais différente en deux points : pas de traits au desus des lettres, un groupe de lettres supplémentaires au centre. Il s'agit du mot non abrégé

 

Vous pouvez ainsi vous rendre compte qu’un mot est toujours associé à un autre, disposer d’un contexte nouveau pour comprendre le mot, ou encore repérer les mots de même famille.

Comparer est la base du travail du paléographe. Il doit s’effectuer en amont de la transcription, mais aussi au fil du texte pour débloquer une situation ou avancer plus vite (en évitant de transcrire deux fois une même expression).

L'apprentissage d'une compétence de paléographie doit être validé par un exercice de transcription.