Il peut être utile de repérer avec quoi écrit l’auteur d’un texte, car l’outil d’écriture va avoir une influence sur la forme des lettres. Le calame produit par exemple des pleins (épaisseur du trait) larges.

Dès l’Antiquité, la plupart des instruments d’écriture utilisés au Moyen Âge et à l’époque moderne existent déjà : le stylet en métal, os ou ivoire et le calame permettent de graver des supports en argile, pierre ou métal.

Le calame (roseau taillé en pointe ou en biseau pour servir à l’écriture) est aussi très utilisé au Moyen Âge, pour l’écriture à l’encre. À partir du XIIe siècle, on se sert de la mine de plomb, ancêtre du crayon à papier.

Pointes de calames

Les plumes d’oiseaux (oie notamment mais aussi corbeau ou vautour) permettent à l’écriture sur parchemin ou sur papier de s’affiner.

Les premières plumes métalliques apparaissent dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, jusqu’à l’invention du stylo plume par Waterman en 1884 et du stylo à bille breveté en 1938 puis commercialisé en 1950 par le baron Bich.

Plumes métalliques

L'apprentissage d'une compétence de paléographie doit être validé par un exercice de transcription.