La forme de la lettre

La lettre T est fréquente en fin de mot, où elle peut être régulièrement déformée. Aussi est-il important d’être conscient de ses différentes formes. Il faut noter que cette lettre montante dans la graphie actuelle peut être une lettre médiane dans les textes anciens, ne dépassant pas la ligne d’écriture. C’est notamment le cas dans l’écriture de la conjonction « et ».

Le T peut donc ressembler à un T actuel, mais aussi à un petit R, voire à un simple trait vertical.

Un aperçu des formes que peuvent prendre la lettre T vous est ici proposé. Il est utile de se confectionner un abécédaire personnel, qui reprend les différentes formes rencontrées d’une lettre. Enrichissez donc cette liste au gré de vos lectures et transcriptions.

La première image montre le texte. Vous pouvez essayer de repérer les T. Dans la deuxième, les T sont surlignés en vert. Repérez leur emplacement, revenez si besoin à la première vue pour bien observer la forme de la lettre.

 

La traverse du T

La traverse du T est le trait horizontal. C’est un bon repère pour distinguer cette lettre dans le corps d’un texte, à condition d’être correctement formée…

Soyez donc vigilant et gardez à l’esprit :

  • Que la traverse peut être absente
  • Qu’elle peut être très longue. Dans ce cas, la traverse peut être commune à plusieurs T, mais elle peut aussi couper des traits verticaux montant qui ne sont pas des T (comme un L par exemple).

T majuscule

Le T majuscule peut avoir une forme très différente actuelle. En cas de lettre initiale non reconnue, pensez à rechercher la possible présence de cette lettre.

L'apprentissage d'une compétence de paléographie doit être validé par un exercice de transcription.